Réunion de rentrée au Conservatoire


Aux côtés de Laurence Ausina, vice-présidente déléguée à l’enseignement musical au sein de Perpignan Méditerranée Métropole, et de l'équipe de direction renouvelée, le nouveau Directeur, Jean-Marie Scieszka, a accueilli les professeurs et agents du Conservatoire Montserrat Caballé de Musique, Danse et Théâtre pour leur délivrer les informations de la rentrée. Au-delà du calendrier, déjà connu, et de l’organisation des cours dans un contexte sanitaire toujours contraint, il a pu dessiner quelques lignes directrices qui vont orienter ces prochains mois l’écriture d’un nouveau projet d’établissement pour les six années à venir.

En affirmant son ambition de maintenir le rayonnement et la reconnaissance du Conservatoire dans son rôle de formation des futurs professionnels, comme des amateurs, il a rappelé l’importance de conforter certains partenariats stratégiques. On peut citer notamment le réseau des établissements d’enseignement musical de la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, mais aussi l’université Via Domitia de Perpignan pour la délivrance de licences « musiques et arts visuels » ainsi que « lettres parcours théâtre » ou encore l’éducation nationale, avec les Classes à Horaires Aménagées et le projet « Musique à l’école ». L'importance des six antennes du CRR a aussi été rappelée, avec la nécessité de conserver des enseignements instrumentaux variés sur ces sites de proximité.

Quant à la mission principale du Conservatoire - à savoir apporter une offre riche et diversifiée, à la fois accessible et exigeante, de formation en Danse, Musique, Théâtre-, elle doit continuer à s’exercer auprès de tous les publics, des amateurs aux pré-professionnels, des très jeunes aux adolescents ou adultes, sans mettre à l’écart ceux qui rencontrent des difficultés économiques, certaines situations de handicap ou qui se trouvent simplement éloignés de la ville-centre.

Et si les cursus proposés s’appuient sur le triptyque de la pratique instrumentale (ou théâtrale ou chorégraphique), de la formation musicale et de la pratique collective, Jean-Marie Scieszka souhaite mettre plus encore l’accent sur la dernière nommée, principale, avec au centre de la pédagogie : le plaisir ; celui du partage et de la pratique artistique d’abord, celui du dépassement de soi dans la progression grâce à une "exigence artistique bienveillante". Cela participe aussi à l’accomplissement personnel.

Le fonctionnement du Conservatoire doit être mieux connu des élus, qui sont sensibles à l'épanouissement des élèves de leur commune, que ce soit pour une pratique de loisir et de proximité ou pour quelques-uns, en vue d'une poursuite jusqu'au niveau pré-professionnel...








Conservatoire musique, danse et théâtre

Montserrat Caballé

CRR VERTICAL 2018.png